Rénovation sol maison 85 et isolation

Pour votre projet de rénovation à venir, la rénovation du sol est une étape fondamentale qui se déroule en trois parties distinctes. De la vérification de l’état du sol à la rénovation, en passant par l’isolation et le choix des matériaux, voici les étapes clés pour rénover un sol parfaitement.

I – L’état du sol

Pour entreprendre une rénovation de sol, son état général doit être bon. En effet, le sol doit être en bon état pour recevoir sa rénovation, afin d’être homogène et durer aussi longtemps que possible tout en gardant sa résistance dans le temps. De plus, en cas d’un état général incorrect, le sol peut altérer les performances thermiques de la maison et provoquer de grandes déperditions de chaleur. Il est donc indispensable de faire vérifier son état général.

II – Isoler le sol

Si la maison présente un vide sanitaire, l’isolation doit se faire par le dessous. De cette façon, il faudra penser à réaliser une chape flottante ou un plancher à hourdis. Dans le cas d’une structure existante ou d’un terre-plein, il est possible d’opter pour une chape isolante thermique, de même qu’une chape flottante, un plancher à hourdis ou entrevous, un plancher isolant en panneaux ou la pose d’une plaque sous la dalle.

Ensuite, il faut choisir l’isolant parmi les différents matériaux disponibles : laine de verre, laine de roche, liège, laine végétale, fibre de bois, polyester, ouate de cellulose ou polyuréthane. Les matériaux les plus performants sont ceux qui offrent la meilleure résistance thermique. Certains matériaux proposent également une bonne isolation en plus de leurs qualités écologiques et environnementales.

III – Rénover le sol

Rénover un sol, cela passe par quelques étapes techniques. Face à une chape existante qui présente quelques défauts comme des trous et des bosses, un ragréage s’impose. Cela peut se faire par un béton autolissant, un autonivelant, ou une chape de ragréage. Vient ensuite la pose d’un nouveau sol. Cela se fait de manière générale en fonction de la pièce, de son taux d’humidité, du passage qui se fait dans cette pièce, de la résistance et de l’exposition aux UV.

En effet, les sols s’abiment plus facilement dans certaines pièces et tous les matériaux ne conviennent pas à toutes les pièces. Bien choisir ses matériaux, c’est surtout éviter qu’ils ne se dégradent trop vite et ainsi garantir une bonne performance thermique.

Contactez-nous