Choisir un carrelage intérieur

Vous êtes présentement au cœur d’un projet de construction de rénovation ou encore d’extension de votre maison ? Le moment est donc parfaitement bien choisi pour vous renseigner sur les différentes possibilités de carrelage intérieur qui s’offrent à vous. Concernant le choix, il va essentiellement dépendre de vos besoins et de vos envies.

I – Le carrelage grès émaillé

Le carrelage grès émaillé est issu d’un mélange entre de l’argile et différents autres composants. Il dispose d’une couche d’émail décorative ainsi que d’une haute résistance au passage et aux entrechoquements. Il pourra donc être une solution intéressante et représentera un bon choix pour votre carrelage intérieur.

II – Le gré cérame

Le gré cérame est un carrelage pleine masse qui va permettre d’imiter de nombreux matériaux et donc d’obtenir une surface identique à la structure au cœur de laquelle il sera posé. Il est non émaillé et présente ainsi l’avantage d’être moins sensible aux éclats et autres impacts. De plus, sa haute résistance est conçue pour supporter des passages intenses et réguliers. Ce type de carrelage sera donc tout indiqué pour une zone destinée à être un lieu de passage.

III – La pierre blanche ou calcaire

Ce carrelage poreux nécessite obligatoirement un traitement hydrofuge afin de pouvoir être utilisé. Si vous voulez choisir un carrelage intérieur en pierre blanche ou calcaire, il vous faudra donc prendre en compte sa relative fragilité et son poids important. Il ne sera donc pas adapté à toutes les structures. Il offre toutefois un aspect chaleureux particulièrement agréable.

IV – Les normes et critères de choix

Lors de votre prise de décision, trois critères vont être particulièrement importants. La résistance aux rayures, la résistance aux passages et la résistance à la glissance (que ce soit pieds nus ou chaussé) sont des éléments primordiaux afin de ne pas regretter votre décision à l’usage. Certaines normes sont d’ailleurs primordiales afin de bien définir l’usage du carrelage. Le classement PEI permet de définir la résistance à l’abrasion et le lieu d’utilisation. L’UPEC va permettre de déterminer s’il va être durablement adapté à la localisation prévue. Les normes MOHS, R (chaussé) et ABC (pieds nus) vont essentiellement prendre en compte la glissance afin d’assurer l’adaptation à l’usage.

Votre choix de carrelage intérieur va donc essentiellement se faire en fonction de la pièce que vous souhaitez habiller et de la fréquentation qu’elle est susceptible d’avoir. Il faudra également prendre en compte le risque d’humidité et d’effet glissant, le risque de chutes d’objets ou encore les produits d’entretien qui seront à utiliser afin d’optimiser la durée de vie de votre carrelage.

Découvrez nos services